Divergences d’interprétation sur la couleur de la Vierge noire de Graville

Eh oui…

En 1875, cette statue haute de 6 mètres et pesant 3 tonnes a été réalisée dans un alliage de zinc et d’étain avec armature métallique. Pour la protéger, du graphite lui a été appliqué par électrolyse et c’est ce qui lui a donné une couleur sombre. Elle devait recevoir une couche d’argent, mais ça n’a pas été fait et l’alliage a noirci au fil des années.

Pierre Ardaillou donne une autre explication à la noirceur de la statue dans son livre Les Républicains du Havre au XIXe siècle (1815-1889), Publications des Universités de Rouen et du Havre, 1999 : sa couleur « signifiait le deuil des provinces perdues ». Car, rappelons-le, la Vierge noire a été érigée après la guerre de 1870 et l’arrivée des Prussiens en Normandie : « Cette initiative faisait suite à un vœu des dames patronnesses du Havre qui avaient demandé, pendant la guerre, la protection de la Vierge contre l’invasion. »

La statue fut touchée par la corrosion après avoir été endommagée par des éclats d’obus lors des bombardements de 1944. En 1983, elle est démontée pour être restaurée par la fondation Pierre-de-Coubertin. La restauration se révéla impossible et la décision de réaliser une autre statue, après moulage sur le modèle, fut prise. Le moulage était fait à base de polyester et caoutchouc vulcanisé à froid, ciment réfractaire et cire synthétique à l’intérieur duquel on coula à 1 100 degrés un mélange composé de 88 % de cuivre, 7 % de zinc, 4 % d’étain et 1 % de plomb, l’ensemble étant maintenu par une armature d’acier inoxydable.

Et c’est alors qu’on se préoccupa à nouveau, un siècle après l’érection de la Vierge noire, de lui donner une couleur sombre. Démoulée, la statue fut patinée par l’application de quatre ou cinq oxydes avec eau et par chalumeau. La réalisation de cette copie conforme à l’original avait été financée par la Ville, le Département et une souscription auprès des Havrais. La nouvelle statue quitta les ateliers de Saint-Rémy-lès-Chevreuse pour revenir au Havre et à Graville puis le 15 décembre 1985, elle était bénie et inaugurée.

http://www.paris-normandie.fr – 23/08/12 

Publicités

~ par artotec sur juillet 23, 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s