Nouvelle scène au Grand Volcan et médiathèque au petit Volcan du Havre

De très gros travaux

Plusieurs raisons ont poussé la mairie à revoir intégralement le site construit, de 1978 à 1982, par le célèbre architecte brésilien. « Ces travaux vont permettre d’avoir une offre culturelle mieux adaptée. Les conditions d’accessibilité et d’usage de l’espace Niemeyer n’étaient plus satisfaisantes.

Redonner beaucoup plus de lumière au Grand Volcan

L’acoustique de la salle du Grand Volcan n’était pas à la hauteur et ne permettait pas l’accueil de grandes formations orchestrales par exemple. L’autre enjeu s’inscrit dans une volonté de rénovation urbaine au cœur de la ville. L’espace réaménagée sera un espace ouvert. On ouvre la place basse sur la rue. Le Petit Volcan, lui, aura pour vocation d’accueillir une bibliothèque qui s’inscrit directement dans notre plan lecture. La bibliothèque Salacrou subsistera », explique Edouard Philippe, député-maire.

Dominique Deshoulières, l’architecte, maître d’œuvre, explique qu’à toutes les phases du projet, Oscar Niemeyer et ses équipes ont été consultés pour respecter l’esprit de l’œuvre architecturale.

La première phase de travaux, qui devrait se terminer le 14 septembre, consiste à curer les bâtiments mais aussi à les désamianter. La salle du Grand Volcan a été entièrement mise à nu. « Nous n’avons pas voulu perdre de temps sur cette partie du chantier. Nous avons anticipé les choses », indique l’architecte.

La deuxième phase des travaux consistera, pour ce qui concerne les aménagements intérieurs, à redonner plus de luminosité aux espaces du Grand Volcan qui souffrait jusqu’alors d’un manque de lumière naturelle. Le bois sera également à l’honneur : sièges, parquet, nouvelles banques d’accueil. L’ambiance sera complétée par des notes colorées. La salle du Grand Volcan bénéficiera d’un plafond mobile pour s’adapter à l’acoustique des spectacles, musiques ou théâtre. Autre changement notoire, le foyer sera radicalement transformé. Il permettra d’organiser des rencontres ou des cafés-concerts.

La petite salle (ex-cinéma) sera rénovée et dédiée aux petites formes de spectacles et aux conférences. L’entrée se fera par une place couverte commune avec un accès à un bar brasserie.

Le Petit Volcan transformé en bibliothèque sera doté d’une verrière. La fin des travaux devrait intervenir en 2014. Le coût du chantier est de cinquante millions d’euros hors taxes majoritairement supportés par la Ville. L’Etat, la Région et le Département versent également des subventions.

La validation du conseil municipal

Jeudi soir, le projet de réhabilitation de l’espace Niemeyer a été présenté aux élus à l’occasion d’un conseil municipal extraordinaire. Daniel Paul, pour le groupe communiste, a soulevé plusieurs points. « La traversée de la rue Brindeau qui est très utilisée sera encouragée par la nouvelle configuration de l’espace Niemeyer. Quelles dispositions sont-elles envisagées ? »

Autres questions posées, la certitude d’obtenir une bonne acoustique à l’issue des travaux et quid de la statue de la main. Sur ces points, le maire Edouard Philippe s’est voulu rassurant. La statue de la main voulue par Oscar Niemeyer sera maintenue. Pour la rue Brindeau, une réflexion sera menée en temps utile. Quant à l’acoustique, l’architecte a rappelé que de nombreuses études ont été et sont menées pour maximiser les performances de la salle. Le groupe communiste a voté pour. Pour le groupe Socialiste, Verts, PRG, Laurent Logiou a souhaité plus d’information sur la répartition des financements. « Dès l’origine, nous nous sommes dits contre l’abandon du Petit Volcan au profit d’une bibliothèque. Nous nous abstiendrons sur cette délibération car je reste persuadé que séparer cette activité de l’établissement public de coopération culturelle est une erreur », a-t-il conclu. La délibération a été votée à l’exception du groupe PS, Verts, PRG.

Extérieur

Les aménagements extérieurs prévoient la restructuration des accès du site, l’avancée des façades vitrées de la place basse, la modification des ascenseurs du parking, le percement de la dalle.

Les travaux concernent également le traitement des sols urbains, le ravalement, la signalétique et l’éclairage public. Tous ces aménagements seront traités de manière à respecter le dessin de colombe cher à Oscar Niemeyer créé par les garde-corps de béton.

Au nord, une grande ouverture sera faite face à la place Perret. L’escalier hélicoïdal de l’accès sud est conservé. Il sera doublé par une rampe pour les personnes handicapées.

http://www.paris-normandie.fr – 20/08/12

Publicités

~ par artotec sur juillet 23, 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s