Restaurer une façade en béton des années 50 : l’exemple des immeubles André Blanc du Havre

Une opération de restauration des façades dans le respect de leur état d’origine, à l’identique de la construction achevée en 1955 (même aspect, granulométrie, couleur), est en cours au Havre. Cet ensemble de bâtiments de copropriété conçu par l’architecte André Blanc est établi dans le centre-ville, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

lehavrepatrimionial

Le 15 juillet 2005, les 133 hectares du centre-ville du Havre sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet ensemble de bâtiments, ilot V2, borde la prestigieuse avenue Foch, l’une des avenues les plus larges d’Europe qui relie l’Hôtel de Ville à la Porte Océane. Cet ensemble conçu par l’architecte André Blanc est inscrit dans le système constructif voulu par Auguste Perret : la structure en béton armé est de type “poteau dalle” avecossature exprimée en façade. À l’intérieur de l’ossature primaire en béton apparent s’insère une ossature secondaire faite des remplissages et des cadres de fenêtres. Les toitures-terrasses présentent des saillies, traitées en corniches pour assurer la protection des façades.

Les façades ont été sondées par piochage, les fers corrodés ont été mis à nu, sablés et passivés. Ensuite, les bétons endommagés ont été reconstitués (appuis, rives…). Enfin, il a été procédé à l’imprégnation d’un inhibiteur de corrosion pour la protection des aciers des bétons armés et bouchardés. La pierre calcaire soumise aux différentes pollutions atmosphériques a quant à elle fait l’objet d’un nettoyage par hydro gommage et d’une réparation lorsqu’elle était dégradée. Puis un rejointoiement au mortier de chauxaérienne a été réalisé. L’application d’un hydrofuge et d’un consolidant a été appliquée sur l’ensemble.

Le cabinet Heuzé, syndic de la copropriété mandaté par le maître d’ouvrage, a fait appel à l’entreprise Marteau pour restaurer les façades (l’entreprise a une expérience de plus de 40 ans dans ce domaine). Les travaux suivis par le syndic en relation avec la mairie du Havre sont réalisés sous les directives de Patrice Pusateri, Architecte des Bâtiments de France (DRAC de Rouen). L’objectif des travaux est la restauration des façades dans le respect de leur état d’origine, à l’identique de la construction achevée en 1955 (même aspect, granulométrie, couleur). Ce sera chose faite en septembre prochain.

B.P – http://www.batiweb.com – 05/07/13

Publicités

~ par artotec sur juillet 7, 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s