Sainte-Adresse : présentation

Enclavée entre la mer et le Havre, la petite commune de Sainte-Adresse a conservé le chic et le charme d’une grande station balnéaire et résidentielle. Hôtels particuliers, maisons de maître ou d’armateurs et belles demeures bourgeoises évoquent le temps où Georges Dufayel aménageait le front de mer, au début du XX siècle. Au delà du Nice-Havrais et des avenues parallèles au boulevard du Président-Félix-Faure, les rues calmes et vallonnées de Sainte-Adresse ont le charme d’un village, et offrent toujours de belles opportunités de petites maisons anciennes. Ou plus récentes, en remontant vers le haut de la ville. Une authentique élégance qui ne lasse pas les Dionysiens, très attachés à la qualité de leur environnement.

Logic-immo.com : Sainte-Adresse est très demandée par les gens qui viennent de l’extérieur du Havre, plus encore qu’Octeville-sur-Mer, traditionnellement résidentiel. Les acquéreurs préfèrent des propriétés avec peu d’entretien et recherchent des maisons en bon état, habitables de suite. Les maisons de maître, bien entretenues avec un ravalement frais, partent plus facilement qu’une maison à rénover. Et les maisons plus petites, qui peuvent être agrandies par un architecte, deviennent une denrée rare. Avec un budget de 450 à 800 000 €, le marché concerne très peu les primo-accédants, mais plutôt les familles aisées qui en sont à leur 2 ou 3 acquisition. Et qui, souvent, choisissent de rester dans le quartier, attachées à la vie de village. Il est incontestable de souligner que le charme balnéaire de Saint-Adresse est aussi gage de stabilité : la commune a enregistré les plus faibles baisses de prix du Havre, à peine 7 %. Un redressement qui a permis de réajuster le prix de ces belles maisons de famille.

-> Sainte-Adresse patrimonial

Publicités